Renouveler son Visa Working Holiday et profiter de l’Australie pour un an de plus !

plage albany australie occidentale

Lorsque l’on goutte à un séjour en Australie via une expérience unique comme le WHV, il arrive qu’on ne parvienne plus à quitter ce beau pays. On devient alors un backpacker qui veut prolonger son séjour pour profiter des aventures que ce pays peut offrir. En effet, il y a plein d’activités et plein de choses à découvrir que ce soit au niveau des paysages, de la faune et la flore ou bien au niveau culturel. Il est possible de renouveler son Working Holiday Visa pour une nouvelle année en vue de vous donner toutes les possibilités de refaire une année pleine de souvenirs et d’expériences inoubliables. Seulement, ce renouvellement répond à certaines conditions qu’il faut avant tout valider.

Les trois mois ou fameux 88 jours

Le seul et unique moyen permettant de refaire une année en Australie est de travailler pendant une durée de trois mois dans un domaine de travail éligible et dans des régions spécifiques. En fait, ces trois mois doivent durer exactement 88 jours. Pendant ces 88 jours, les horaires peuvent être cumulés. En réalité, il faut au moins valider 7 à 9 h de travail par jour pour atteindre les 88 jours. De plus, vous pouvez combiner plusieurs métiers à la fois afin de valider ces trois mois.

L’éligibilité

oceanie sur une mapemondeL’éligibilité est aussi un critère important à prendre en compte. Il ne s’agit point de la vôtre, mais plutôt des régions et des corps de métiers à exécuter en vue de prétendre à un renouvellement de votre PVT. De ce fait, les métiers qui permettent d’être éligibles à un renouvellement de votre Working Holiday Visa se trouvent dans le domaine de l’agriculture, de la pèche, de l’élevage, des plantations de la construction et enfin celui des mines. À vrai dire la personne concernée peut cumuler ses trois mois de travail entre ces différents domaines. Par ailleurs, les régions spécifiques dans lesquelles vous pourrez exécuter ces travaux sont listées sur le site de l’immigration Australienne. Toutefois, il convient de savoir que les régions qui ne sont pas considérées comme rurales sont Sydney, Newcastle, la Central Coast et Wollongong puis le Greater Brisbane et la Gold Coast, ensuite Melbourne et ses environs et enfin Perth, ses environs et l’Australian Capital Territory. En gros toutes les zones vraiment « attractives » du pays… Mais ne vous en faites, ce pays a beaucoup plus à vous offrir.

La procédure

La procédure est presque la même que lors de votre première demande de visa vacances & travail. En effet, il faut que vous soyez avant tout en règle avec votre passeport. Puis, vous pouvez renouveler la procédure en étant dans le territoire australien comme ça une fois la fin de votre séjour, la deuxième année sera reconduite aussitôt. Toutefois, il peut arriver que l’on vous demande une visite médicale obligatoire, mais à vos frais. De même, vous pouvez lancer la procédure en dehors du territoire. Dans ce second cas, ce sera le même processus que la première fois.

Pour en savoir plus sur cette destination prisée par les backpackers du monde entier, visitez cette page Storify ou le profil Scoop.it du Guide Partir en Australie!

Récupérer votre Superannuation lors de votre retour depuis l’Australie

Donc vous venez juste ou êtes en train de quitter l’Australie?

triste de partir?Si vous travaillez en Australie temporairement, évidemment vous n’allez pas pouvoir prétendre à la retraite dans ce pays. Mais cela ne signifie pas que vous perdez de l’argent de la pension de retraite qui a été accumulé et enregistré pour vous. C’est votre argent et vous êtes autorisé à le récupérer lorsque vous quittez l’Australie en réclamant un paiement de la pension de retraite au pres des organismes concernées.

Si vous accumulé cette pension retraite en Australie en tant que titulaire d’un visa de résident temporaire de type working holiday visa, vous êtes admissibles et pouvez demander un paiement de la pension de retraite lors de votre départ du pays si vous remplissez toutes les conditions suivantes :

  • la paperasse permet de recuperer de l'argentVous avez quitté l’Australie
    Vous avez été un résident temporaire en Australie
  • Le visa de résident temporaire que vous avez eu pendant la durée de votre séjour en Australie ne peut plus être utilisé (c’est-à-dire, il a expiré ou il a été annulé).
  • Vous n’êtes pas un citoyen australien, un résident permanent ou un citoyen néo-zélandais.
  • Si vous êtes un citoyen australien, un résident permanent australien, un citoyen néo-zélandais ou pour toute autre raison avez pour option de prendre votre retraite en Australie et avez accès à la pension de vieillesse, alors vous n’aurez généralement droit au paiement de vos prestations de pension de retraite que lorsque vous atteindrez l’âge de la retraite.

En savoir plus sur les Super Australiens

Toute personne travaillant en Australie qui gagne plus de $450 se retrouve automatiquement avec 9 % de leurs salaires versés dans un fonds de pension de retraite par leur employeur. Ces fonds sont souvent prives.
On ne peut demander ce remboursement pour vous lorsque vous quittez Oz.
La restitution moyenne est de 3380$!! Plutôt intéressant non ?
C’est gratuit d’obtenir une estimation de remboursement avec certains organismes.
Conseils supplémentaires – si vous demandez votre super lors de votre retour et vous avez besoin de le transférer sur votre banque australienne utilisez des services de change avantageux pour ne pas perdre, au change…

Que se passe-t-il si je suis sur une sous-classe de type visa 405 ou un visa 410?

Si le visa de résident temporaire que vous avez eu pendant que vous étiez en Australie a été un visa de la sous-classe 405 ou visa sous-classe 410, vous devez contacter l’Australian Taxation Office pour savoir si vous pouvez réclamer toute prestations de retraite accumulées au cours de votre temps en Australie.

Combien vais-je obtenir lors de ma demande ?

Bonnes question! Probablement la question la plus posée que nous apercevons sur les forums! Cela dépend principalement des sommes accumulées et de ce que vous avez gagne lors de votre séjour. La qualité du super est aussi importante.

Comment réclamer un paiement de la pension de retraite au départ de l’Australie ?

Il y a 3 façons principales.
Les demandes de paiement de la pension de retraite Australienne au départ du pays peuvent être réclamées sous les conditions suivantes :

  • En ligne avec l’Australian Taxation Office
  • Demandes sur papier auprès de votre caisse de retraite.
  • Via une agence spécialisée!

Cette video peut vous aider:

Anglais seulement désole…

Que se passe-t-il vous êtes un résident permanent et que vous voulez réclamer votre super?

Nous vous conseillons de visiter le site du gouvernement Australien.

Y a-t-il une limite de temps pour réclamer le remboursement de mon super ?

Non, mais si vous n’avez pas fait une réclamation dans les 6 mois après votre retour d’Australie et votre visa a expiré ou a été annulé, vous pouvez réclamer transférer le solde de votre compte auprès de l’ATO. Dans ce cas, vous devrez présenter votre réclamation directement auprès de l’ATO, soit en ligne ou en utilisant un formulaire papier comme décrit précédemment.

En espérant que cet article vous ai aide. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, nous vous recommandons ce très bon article sur comment récupérer son tax back et superannuation www.guide-partirenaustralie.com/travailler/tax-back-superannuation/

Recherche de travail pour les routards

Besoin de travail une fois sur place? Oui, il y a une App pour ça, vérifiez sur…

iBackpacker
C’est gratuit !

La dernière fois que nous avons parcouru les annonces, il y avait des emplois pour :

Charpentiers
Agents de nettoyage
Nounous
Plâtriers
Conseillers en vente
Réceptionnistes d’hôtel
Personnel de bar
Et bien plus encore.

Sur un autre site appelé backpacker job board 1500 emplois et plus étaient proposés, y compris…

cueillette de fruitsChefs
Maintien à domicile
Installateur de piscine/ouvrier
Peintres
Personnel de cuisine
Cueilleurs de fruits
Donc, comme vous pouvez le voir, pas mal d’opportunités d’emplois et quelques possibilités.

Sur le deuxième site, il y avait une liste d’emplois plus destines aux backpacker. En haut de cette liste on pouvait trouver de nombreuses offres relatives a la cueillette de fruits et il avait environ 463 candidats par offres ! Cela dit, il y avait beaucoup d’emplois annoncés qui avait l’air d’être toujours disponibles.

Comme on le dit parfois, il est une bonne nouvelle et il est une mauvaise nouvelle, qui que vous voulez d’abord ? Très bien…

Les mauvaises nouvelles

Selon un article récent dans paru dans la presse Australienne, il y a eu une augmentation de30 % du nombre de gens qui essaient de faire des travaux agricole afin de se qualifier pour la deuxième année.

Jackie Jarvis, qui travaille pour le Service du travail de récolte, dit « Je pense que si vous parlez à n’importe quel fermiers n’importe où en Australie, où il est une région connue de l’agriculture ou l’horticulture, ce qui se passe est qu’ils êtes étant littéralement inondés de backpackers a la recherche de travail ».

Qui sont le Service du travail de récolte ? Ils aident les routards a trouver du travail dans l’agriculture par le biais de ce site… Harvest Trail.

C’est donc vous faudra vous rendre si vous voulez prolonger votre visa. De ce que j’ai vu cependant, beaucoup d’emplois agricoles ne paient pas un très bon salaire, parfois vous travaillez juste pour payer la nourriture, l’hébergement et les travaux agricoles de ces précieux trois mois donc vous pouvez prolonger votre visa.

Et maintenant les bonnes nouvelles

Selon un article paru dans The Australian en août dernier, l’industrie du Routard australien est en crise.

“Le nombre de routards internationaux séjournant dans les auberges de jeunesse ont diminué dans tous les États dans l’année 2013, montrent les chiffres.

Il y avait une baisse de 20 pour cent de backpackers originaires du Royaume-Uni, communauté la plus importante en l’Australie, depuis 2010. »

Conclusion

D’une part les routards inondent le marché agricole à la recherche d’emplois afin de prolonger leur visa, mais en revanche il y a peut-être plus d’emplois non agricoles disponibles avec le nombre de routards qui chute en général.

La ligne de fond, selon moi, est ceci : faites vos recherches avant de venir, faire quelques recherches et essayer de savoir ce qui est susceptible d’être disponible quand vous arrivez. N’oubliez pas, comme un guide approximatif, et en supposant que vous avez 5000 $ d’argent, vous devrez gagnent une somme supplémentaire de 20 000 $ dans l’année pour survivre.

La suite a prochain episode.

Details sur Le Working Holiday Visa

Ce visa permet aux jeunes âgés de 18 à 30 ans originaires des pays partenaires de partir dans un pays proposant ce visa pour un an, afin de travailler et se divertir. Ceci peut être étendu à 24 mois (selon les règles actuelles) pour ceux qui travaillent au moins trois mois dans les industries agricoles ou de construction.

Je pense que le WHV est un excellent moyen pour les jeunes de savoir ce qu’il est vraiment de vivre ici en Australie et de s’amusez par ailleurs. C’est aussi un excellent moyen de savoir si l’Australie est le genre de destination que vous choisiriez pour vivre de façon permanente, et si pour vous, la réponse est oui, étant jeune, vous auriez le temps et l’occasion pour y arriver.

Mais, je me demandais, est-il facile ou difficile de trouver un travail alors que vous êtes en France et combien d’argent coute un voyage d’une année dans ce pays lointain ?

Avec un peu de la recherche aujourd’hui, je suis venu avec quelques informations intéressantes.

Pays admissibles

Le Visa vacances-travail et les visas de travail et vacances similaires sont seulement disponibles pour les titulaires de passeports de pays admissibles. Veuillez consulter le site Web du gouvernement australien pour les dernières informations. Au moment de la rédaction de cet article, ces pays se qualifient…

WHV : Belgique, Canada, Chypre, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Hong Kong, République populaire de Chine, Irlande, Italie, Japon, République de Corée, Malte, Pays-Bas, Norvège, Suède, Taiwan et le Royaume-Uni.

Travail et vacances Visa : Argentine, Bangladesh, Chili, Indonésie, Iran, Malaisie, Thaïlande, Turquie et USA.

Combien cela va-t-il vous coûter ?

Tout d’abord, vous aurez besoin de réserver votre billet d’avion et le coût dépend d’où vous venez et quand vous pensez faire votre aller/retour. Deuxièmement, une des conditions nécessaire a l’obtention d’un WHV est que vous devez avoir au moins 5000 $ en dollars Australiens disponibles pour palier a toutes éventualités si nécessaire. Je crois savoir que cela peut être par une limite de carte de crédit, mais je dirais que c’est une bien meilleure idée d’économiser physiquement de l’argent pour votre voyage.

Enfin, combien il vous en coûterait pour survivre sur place ?

Sur l’un des sites que j’ai trouvé, selon Tourism Research en Australie les backpackers dépensent, en moyenne, 71 $ par nuit.

Donc si vous séjournez pour un an, vous aurez besoin de quelque chose comme $ 25 000. Rappelez-vous cependant, tout le monde possède des habitudes différentes et je ne parle seulement que de moyennes. Si vous venez ici pour faire les bars et boîtes de nuit tous les soirs, vous aurez besoin de beaucoup plus…

En espérant que cet article vous ai aidé!

Petit avant gout;-)

VOYAGE EN NOUVELLE ZÉLANDE : CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LES VISAS ?

Lorsque vous planifiez votre voyage en Nouvelle-Zélande, le visa est certainement l’un des plus sujets les plus délicats pour préparer cette aventure.

Pour commencer, un visa est simplement un document attestant que vous remplissez les conditions de base et les intentions appropriées d’entrer et de séjourner dans le pays de destination. La Nouvelle-Zélande possède différents types de visas selon les motifs de votre séjour : voyager, travailler ou étudier.

Les visas les plus couramment utilisés sont les suivants :

VISA TOURISTE OU VISA DE VISITEUR

NZ 2015Si vous visitez la Nouvelle-Zélande avec l’intention de passer des vacances de trois mois ou moins, le VISA temporaire ou VISA de touriste est l’option la plus opportune. Vous devez fournir les preuves d’un billet retour et de fonds suffisants pour votre séjour en Nouvelle Zélande. Ce visa a une durée de 3 mois, extensibles, jusqu’à un maximum de 12 mois. Avec ce visa, vous n’allez pas pouvoir travailler, mais oui, vous pouvez étudier et suivre un cursus de moins de trois mois.

VISA D’ÉTUDIANT

Le VISA étudiant est l’un des plus utilisés par les français se rendant aux Antipodes. En plus d’offrir l’accès à l’enseignement en Nouvelle-Zélande, l’un des plus prestigieux dans le monde, ce visa vous donne le droit de travailler jusqu’à 20 heures par semaine. Ce qui en fait une expérience beaucoup plus complète pour se frotter à la culture kiwi ! Et souvent un pont qui peut vous aider à choisir un visa de travail.

Les exigences pour ce visa sont essentiellement d’ordre financière (vous avez à assumer la charge des cours, le prix du billet, devez posséder une preuve de fonds, une assurance et principalement un visa) et dans certains cas vous devrez passer quelques tests médicaux très basiques avant d’arriver dans le pays. En outre, un niveau manifestement déterminé au moyen d’un certificat officiel ou examen dépend pour quels cours vous vous inscrivez.

WORKING HOLIDAY

les paysages de nouvelle zelandeLe working holiday visa est un visa qui vous permet de travailler dans le pays pour un maximum de 6 mois dans le cas des français. Accordé seulement à 200 personnes et sur une date et à la fois publié en ligne sur le site officiel de l’immigration. Pour obtenir ce visa, vous devez être âgé d’au moins 18 ans et ne pas avoir plus de 30 ans. Avec ce visa, vous pouvez étudier pour un maximum de 3 mois.

LE VISA DE TRAVAIL

Le VISA de travail, est donné à ceux qui ont un employeur prêt à les sponsoriser. Il permet de travailler à temps plein et exclusivement pour l’employeur avec lequel vous avez le contrat de travail. Avec ce visa, vous avez le droit d’étudier jusqu’à 3 mois pour chaque année de visa.

VISA PARTENAIRE

Le VISA partenaire est accordé aux couples et plus particulierement les personnes qui ont obtenu le VISA de travail. Visa partenaire ont le droit de travailler à plein temps pour n’importe quel employeur pour aussi longtemps que votre partenaire visa est valable. Avec ce visa, vous avez le droit d’étudier jusqu’à 3 mois pour chaque année de visa.

Pour demander ce visa vous devez essayer une véritable relation avec permis de travail du transporteur de votre partenaire.

CATÉGORIE DE MIGRANTS QUALIFIES

La Nouvelle-Zélande a un système de points qui permet d’obtenir le VISA de migrants qualifiés, à travers laquelle vous serez en mesure de travailler et de vivre de façon permanente en Nouvelle-Zélande. Un minimum de 100 points, ce qui peut être atteint par l’âge, l’expérience professionnelle et la formation sont nécessaires. Par exemple, si vous avez moins de 30 ans vous obtenez 30 points, et si vous avez une offre d’emploi obtenir 50 points si l’emploi est à Auckland et 60 points si vous êtes dans un autre endroit. Pour demander ce Visa, vous devez remplir les conditions suivantes : être 55 ans ou moins, bonne santé, bon caractère et parlent l’anglais.

Pour en savoir plus sur le pays: